Préavis de grève à l’université de Bourgogne le 20 septembre 2016

M. Alain BONNIN

Président de l’Université de Bourgogne

Dijon, le 14 septembre 2016

Objet : Préavis de grève mardi 20 septembre 2016

Monsieur le Président,

Nous avons l’honneur de déposer auprès de vous un préavis de grève pour le mardi 20 septembre 2016 conformément au 3ème alinéa de l’article 3 de la loi n° 777 du 31 Juillet 1963.

Sous réserve d’une solution satisfaisante aux personnels concernés intervenue dans le cadre des dispositions des articles 1er et 3 (dernier alinéa) de la loi précitée du 31 Juillet 1963, la cessation concertée du travail prendra effet à :

7h30, le mardi 20 septembre 2016 et se terminera le même jour à 20h.

Pour les agents soumis à des services continus et dont les horaires d’embauche et de débauche débordent les jours et horaires précités, le préavis doit couvrir les agents en amont et en aval de cette journée.

Nous attirons votre attention sur le fait que ce préavis est valable aussi pour l’ensemble des personnels médicaux universitaires relevant des établissements visés par la loi du 31 Juillet 1963 (article 1er).

Au niveau local, la liste des revendications portées par la FERC SUP CGT uB à l’université de Bourgogne est la suivante :

  • de nouvelles orientations budgétaires de fond pour cette rentrée universitaire avec la remise en cause de ce budget d’austérité
  • un enseignement de qualité correspondant aux maquettes et permettant aux étudiants d’avoir une formation complète et de qualité (CM, TD et TP)
  • la réouverture des formations fermées et le maintien de l’offre de formation prévue
  • des conditions de travail décente pour les TOUS les personnels,
  • le reclassement, la reconnaissance des qualifications et responsabilités,
  • le recrutement des personnels en conséquence des missions qui sont données à l’université,
  • la remise en cause de l’application de la RIFSEEP.

Dans l’attente, nous vous demandons de prendre toute disposition dans le respect du droit de grève, à commencer par l’application pleine et entière de la loi de juillet 1963 en matière de négociation préalable ou de concertation prévue par la circulaire n° 2 du 4 août 1981.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments distingués.

Le Secrétaire Général du Syndicat

FERC Sup CGT uB

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire